Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2005 5 28 /10 /octobre /2005 00:00

Il faut l'imaginer, le Woody, sûr de son coup, en train de mitonner la première heure de Match Point, qui semble une banale et falote resucée sur le triangle amoureux, pendant laquelle, avouons-le, on s'ennuie plus souvent qu'à son tour, on attend en vain les saillies drôlatiques, on se dit mince, ça y est, le film de trop. Sauf que, après, tout se sert, se tend, se noircit, Caruso devient opressant, et voilà, on est pris, jusqu'au dénouement parfait. On a cru perdre Allen, on en a trouvé un nouveau, chic.

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à voir
commenter cet article

commentaires

Noahxsd 25/03/2006 10:46


http://fdrraabfdsrqw.host.com
desk3
[url=http://fdrsaabfdsrqw.host.com]desk4[/url]
[link=http://fdraaabfdsrqw.host.com]desk6[/link]

Cat Lord 13/01/2006 02:14

Je suis pas d'accord avec le dernier commentaire (faut de tout pour faire un monde). Je viens d'aller le voir (Le Royaume-Uni est un pays barbare qui ne le passe que maintenant, alors qu'il a été tourné à Londres il y a 2 ans déja, allez comprendre...), et je me suis pris une grande claque dans la gueule...Ou je deviens sensible en vieillissant (pourquoi pas), ou n'allant plus au cinéma souvent, je suis moins blasé qu'avant (tant mieux), ou je suis complètement rentré dans l'histoire grâce aux acteurs (tous bon, j'ai trouvé).Aussi, on a tellement l'habitude des happy ending et/ou des méchants punis à la fin, que là, j'ai vraiment eu du mal avec le dénouement: C'est bien simple, ça m'a donné envie de vomir ! Mais c'est ça qui en fait du bon cinéma: ça a réussi à me remuer les trippes, là où Cronenberg, sur un thème assez similaire avec son History of Violence  (quelque part), n'avait réussit qu'à me raconté une histoire (pour adulte, certes, y a du cul dedans), même si aussi très bien tourné.Bref du (très) bon cinéma: Classique, léché et tout, et percutant parce que justement, les images laissent une bonne place à l'imaginaire. Je regrette pas ma soirée (ni de pas avoir mangé avant, d'ailleurs).  CatPS: Et je ne suis pas du tout étonné que personne aux US n'ai voulu financer ce film. Je pense aussi que de nos jours, quelqun qui se pointerait avec le script de Médée ne trouverait aucun preneur...

chapel 11/11/2005 10:52

c'est pas pour cafter mais à part qu'il a été filmé à la truelle et que son scénar est ULTRA réduit, persos un brin schématiques pas vraiment en chair et en os, l'autre tennis pro comme moi lanceur de poids, on patauge quoi, enfin quoi un film d'un homme en bout de course tenaillé par un niveau de vie exhorbitant et dieu sait que le schmok que je suis l'aime bien cet homme, donc en clair Boubou il est complètement ravagé par *vous savez qui*

live forever 28/10/2005 22:49

T'ES FOUTU!!!!
au moins ,fais comme moi, assume

boultan 28/10/2005 22:07

LA LA LA LA J'ENTEND RIEN LA LA LA LA