Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2005 3 09 /11 /novembre /2005 00:00

- Bordel, si on sait plus calmer simplement et efficacement les hormones de bandes de jeunes prépubères, et qu'on a des opérations de police qui ressemble à "Tempete du désert", c'est sûr que les scores du borgne et du nabot vont pas redescendre en dessous des 15% de sitôt...

- Un homme politique se doit de faire ce pour quoi les gens qui l'ont élu attendaient en votant pour lui. Et ni toi, ni moi ne votons pour Sarkozy. Mais je soupçonne que ceux qui votent pour lui attendent précisément ce genre d'attitude.

- Reste encore à savoir si ces gens seront guéris de la délinquance après leur passage dans le formidable système pénitencier français. Permettez-moi de craindre plutôt l'effet inverse.

- En tout cas, il semblerait que les autres pays européens ne connaissent pas de quartiers aussi aliénants que nos grands ensembles du type les 4000 ou le Val Fourré. Cela m'a étonné car j'aurais cru que ce genre d'urbanisme était présent dans tous les pays qui ont connu une urbanisation/immigration importante dans les annnées 50/60. Apparemment on a particulierement merdé en France, il y a quarante ans.

- La chance de la France, c'est que dans les cités il n'y a pas de conflits sévères (à l'américaine) entre les blancs, les arabes et les noirs. Comme quoi, c'est d'abord une bonne vieille lutte des classes, même si pimentée de pleins de choses.

- Si on compare l'époque des blousons noirs, dans les années 1960, avec la période actuelle, on est frappé par quatre ressemblances. On reprochait aux blousons noirs d'agir en bandes très nombreuses, jusqu'à une centaine d'individus, comme les groupes qui sont descendus sur le quartier de la Défense, en début d'année. On leur reprochait également des viols collectifs, comme on parle de "tournantes" aujourd'hui dans les cités. On leur reprochait des vols qui ciblaient les nouveaux biens de consommation des années 1960 (voitures, mobylettes), comme les portables aujourd'hui. Enfin, on leur reprochait du vandalisme, des actes dits déjà "gratuits".

- C'est le gros du problème (une fois qu'on a mis en tôle les méchants casseurs méchants, bien sûr). La majorité des français, à mon sens, s'accomode très bien du fait que 5 millions de pauvres vivent en cité, tant que c'est loin de chez eux. La majorité des français, s'ils sont mis en position d'embaucher, va spontanément choisir Robert à Youssouf. La majorité des français, s'il loue son appart, préfèrera la famille Duchemin à la famille N'Guyen. La majorité des profs d'expérience n'a aucune envie d'aller enseigner en ZEP, la majorité des médecins chevronnés part s'installer sur la côte. Ce qui ne veut pas dire que la majorité des français votent FN ou sont franchement belliqueux à l'égard de ces populations, non, simplement, elle les tolère, tout juste. Si demain, une banlieue imaginaire peuplée à 100% d'immigrés et d'enfants d'immigrés part en fumée, la majorité des français n'en aura strictement rien à secouer.

- Miam miam le zapping aujourd'hui, avec un flic (pris en caméra caché) qui arrete 2 jeunes, les tutoie (alors que eux le vouvoient) et qui dit toutes les 3 minutes pour menacer "tu veux qu'on t'emmene à un transfo comme tes petits copains?"

- Venez voir reellement les cités. Moi, je connaissais pas avant de bosser dans le 93, et bien la realité est pire que ce que montre la tv. Non pas en terme de criminalité ou de violence, mais en terme de qualité de vie.

- Nous en sommes arrivés au stade où l'on casse pour faire parler de sa cité et espérer passer à la télé... On ne m'otera pas de l'idée que si les journaux "oubliaient" de parler des destructions pendant 48 heures, tout s'arrêterait.

- Je m'etonne de voir votre extremisme quand des jeunes brulent des bagnoles, mais aucun quand des bouseux saccagent une mairie ou une prefecture, symbole de l'Etat, ou bien quand des corses font péter un centres des impôts. Les faits sont pourtant beaucoup plus courants que la flambée de violence actuelle, qui elle est exceptionnelle.

(photo : Julien Chatelin)

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à s'demander
commenter cet article

commentaires

anna 11/11/2005 10:22

Pêle mêle : complètement d'accord avec Cat Lord et Roland Castro qui dit que la violence des cités est proportionnelle à la mocheté de l'urbanisme. La France a fait de mauvais choix de vie (les cités, la civilisation de l'automobile, le bac pour tout le monde, papier qui ne sert à rien quand tu l'as et bloque tout quand tu ne l'as pas...). Je pense comme lui que la citoyenneté passe par le droit de vote. Je pense que l'intégration (qui a succédé à l'assimilation) est une vraie connerie. Je pense qu'une société qui stygmatise la différence au lieu de la promouvoir est une société de merde. Je pense qu'on ne devrait pas s'étonner de ce qui arrive maintenant mais qu'on devrait s'étonner que cela n'arrive QUE maintenant.
Et oui il y a des actes de gens desespérés en réponse à un mépris édifiant de politiques qui préfèrent investir dans un porte-avion sur lesquels les avions ne peuvent attérir et en parralèle des actes de sombres abrutis qui n'ont aucune légitimité.
Merci Bouly d'avoir remis en marche mon cerveau pour un court instant...

Cat Lord 11/11/2005 02:00

Et pour terminer de préciser ma pensée:

Dans le cadre d'un affrontement de rue (avec la police), les émeutiers balancent des cocktails molotov et brulent ce qu'il y a dans la rue, i.e. des poubelles et des voitures. Bon. Pas de chance pour les propriétaires des bagnoles, mais c'est un dégat "collatéral" de l'affrontement on va dire.

Par contre, aller foutre le feu à une école ou à une crèche, c'est différent: C'est aller sciemment en un lieu à priori qui n'est pas un lieu d'affrontement, et le bruler délibéremment. Et je trouve ça complètement inexcusable: C'est le pire de la stupidité et de l'égoïsme réunis - "moi je m'en suis pas sorti, et j'aime pas l'école, ben je brûle celle de mon p'tit frère". Bravo, crame-lui ses chances à lui de s'en sortir, et comme ça, lui aussi il sera sur d'être dans la merde et de rester dans le ghetto.

Et pour ceux-la, oui, la loi de la République doit être appliqué, de la même manière que pour les saccageurs de préfectures, de mairie, et de bureau de ministre, ou que pour les pseudo-terroristes nationalistes régionalistes extremistes (et vrais mafieux). Je persiste et je signe.

Voila.

Et sinon, si je suis le seul mec à part boultan, il a raison, pas la peine de se disputer et on se fait tous des gros bisous (sauf de lui, pour moi, merci ^_^).

Cat Lord 11/11/2005 01:47

Comme je ne veux pas être timide, je précise que le tout premier commentaire (qui lança la discussion ailleurs) est de moi. Et que ce qui m'a choqué, c'est la vidéo de policiers, par groupe de 10, Flashball au poing, se croyant à Bagdad face à Al Qaida, qui était diffusé sur le site de la BBC. S'ils voulaient que les gamins se prennent pour des indiens, et embrasent les cités, il fallait s'y prendre comme ça.

Et ce que je voulais exprimer était, en gros: "Si quelqun était monté au créneau, et avait rappelé que la mort de ces 2 gamins - poursuivis de près ou pas par la police, d'ailleurs, on s'en fout un peu, malheureusement, ils sont morts maintenant - était un tragique accident, mais un accident avant tout, parce qu'on ne se cache PAS dans un transfo EDF, car c'est mortellement dangeureux, et avait exprimé toute sa sympathie pour les familles en promettant une enquête, on en serait peut-être pas la...

Après, les réactions des uns et des autres et la couverture médiatique immédiatement après les faits a été complètement lamentable.

Cela me choque que maintenant, en France, certains se croient autorisés d'arbhorer des T-shirts "Mort pour rien" et quasiment d'accuser la police de meurtre en cas d'accident tragique, que d'autres prennent ce prétexte pour cramer des bagnoles, et qu'un troisième, ministre de surcroit, se fasse de la pub avec un plan télé-marketing made-in-TF1 pour l'élection de dans 2 ans.

Et personne, ayant autorité, à droite comme à gauche, ne prend la parole pour rappeller tout ça ?

Et bé...

live forever 10/11/2005 17:50

j'apporte les chamalos :-D c'est meilleur grillé

pamela sue 10/11/2005 12:45

si, puis c'est trop cool, avec tout ce qui flambe on attrapera même pas froid.
qui tient la caméra?