Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2005 6 30 /04 /avril /2005 00:00

- Grand début quand même pour ce Garden State, la scène dans l'avion, puis le sublime Don't Panic de Coldplay qui attaque...

- Oui, le début est intéressant, même esthétiquement, et certaines scènes déjà vues mille fois (la fiesta fumette/pills entre djeuns de banlieue WASP) sont plutôt réussies. On reste juste un peu gêné par l'air ahuri du héros (pas facile à dire)

- Attends, c'est logique, il est shooté depuis son enfance, et il trimballe des trucs à faire hurler Freud, c'est logique qu'il ait l'expression d'une moule !

- Admettons... Mais dès que Portman déboule, avec ses milliers de muscles rien que pour faire tout l'alphabet avec son sourcil gauche et son sourire à damner Benoit croix-vé-bâton, il parait palôt le gars... En fait c'est tout le film qui tourne un peu palôt, mais en même temps y'a une logique narrative : à mesure que le héros devient "normal" et assume sa normalité, le film aussi devient presque banal, jusqu'à s'engluer dans une romance pas très bien plaquée sur le reste. J'ai cru qu'ils allaient brailler "I am ze king of ze world" sur le caterpillar, c'est dire ! 'Fin, comme souvent, y'a dix minutes de trop sur la fin (la scène de l'aéroport, au secours !)

- T'es dur, 'l'est quand même bien ce film, un peu archétypal "Sundance" mais bien. Le pote qui vit avec sa mère et multiplie les plans foireux pour grapiller ses dollars est excellent, par exemple.

- T'as pas tort. Ca donne presque envie de vivre dans le New Jersey. Nan, j'déconne. Ou alors j'suis énervé parce que Zach Braff, le réalisateur/acteur, est plus jeune que moi et qu'il a fait un chouette film alors que moi, aujourd'hui, j'ai écrit un papier sur des cellules photovoltaïques en silicium monocristallin. "Le destin, ce grand farceur" comme dit Syd dans l'Age de glace...

 

 

(Excusez le titre, j'avais envie de citer Belle & Sebastian, et j'fais c'que j'veux d'abord, même si c'est sans rapport avec ce qui suit. Quoique, si, là, en fait, complètement)

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à voir
commenter cet article

commentaires

live_for_ever 30/04/2005 18:27

même pas... j'ai un brushing sur la photo...

boultan 30/04/2005 12:29

Oui mais les dits cheveux occupent 60% de la photo, alors forcément ! ;-)

live_for_ever 30/04/2005 12:12

il n'y a toujours aucune sécurité. la dernière fois, je suis passée par Londres et c'était flippant! Personne ne se faisait contrôler sauf... moi! entre mes bouclettes blondes et mon mètre 65, je fais peur, il est vrai. j'ai été contrôlée 6 fois à l'aller et... aucune fois au retour (à part le contrôle usuel à la douane où ils se marrent en voyant ta gueule en photomaton)
et juste après 9/11, je suis allée à Londres via eurostar. j'ai dû parler 20 bonnes minutes avec elle car elle pensait que ce n'était pas moi sur le passeport... j'avais juste changé de couleur de cheveux...

boultan 30/04/2005 11:40

(attention, encore deux posts et on en sera à citer des anecdotes dignes de Toxic)
J'étais parti aux US un mois après le strike sur les twin towers, ça m'avait marqué à quel point il n'y avait AUCUNE sécurité dans les vols internes là-bas... Alors que depuis Paris, si t'as le malheur de ne pas partir avec Air France, ils te pourravent la vie à coups de questionnaires bidons et de regards suspicieux !
N'empêche, les sourcils de Nathalie Portman, c'est quelque chose. 'doivent avoir des cours de sourcils à l'Actor's Studio, obligé.

live_for_ever 30/04/2005 11:29

sans compter que tu peux pas t'asseoir tranquille sur les marches sans qu'un type avec brassard pense que tu en veux à la sécurité de l'aéroport! ceci dit, pour les vols internes aux US, c'est, paradoxalement, encore possible. pratiquement aucun contrôle pour un vol interne. pas beaucoup de contrôle si tu viens de Londres. contrôle acharné si tu viens de Paris...