Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 18:53
 

Des autoroutes en pleine ville, des accents à chaque coin de rue, du bruit partout : enfin Marseille.
Afin de renouveller l'exercice du pillage de mini-bar désormais routinier, je vide le distributeur du rez de chaussée de ses canettes fraîches puis jongle avec dans l'ascenceur de 0,3 m² tel un ado du Kentucky à son premier Spring Break. Diner arrosé à l'alcool de thym, réveil avec une haleine de bouquet garni. 50 km de routes côtières fort jolies mais n'offrant absolument aucune possibilité de baignade autre que la varap sur caillasse aiguisée. Faute d'avoir pu immerger nos culs, nous nous attelons à noyer nos foies sous la bière, le rosé, l'américano, la manzana et un étrange tord-boyaux local qui ferait bien de le rester. Constatation, à 3 heures du matin, nous sommes les plus vieux à chercher encore un bar sur le vieux port. Encourageante ou pathétique, cette constatation nous incline à rejouer la dolce vita (oh oui, appelle-moi encore Marcello) dans la fontaine de la préfecture de police dûment indiquée par de charmants gardiens de la paix . En plus, les chaussures et chaussettes séchant sur les sièges arrières feront couleur locale le lendemain aux Saintes-Maries de la mer.
(Afin d'éviter les redites, nous résumerons les épisodes nimois et toulousain ainsi : il fait chaud, ça donne soif).
 
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à vivre
commenter cet article

commentaires