Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 19:05
  •    
  • Pendant que la France hésite entre les programmes de Brigitte Fossey et d'un ténia, on m'a sommé, moi, d'aller prendre l'air productif à Barcelone ou à Nuremberg, histoire de justifier un télétravail qui, certes, ne me pousse que rarement à investiguer ailleurs que dans la chambre à coucher.
  • Barcelone ou Nuremberg ? Après une intense réflexion, après avoir peser le pour et le contre, après, non, j'déconne, "banco barcelona" hurlé-je, réussissant ainsi à caser deux de mes dix mots de vocabulaire Cervantésien en une seule tirade.
  • Après, je me renseigne sur pourquoi Barcelone au fait. C'est le 3GSM World Congress qu'on m'dit. Ah.
    Le 3GSM World Congress, c'est la grand-messe du téléphone-haut-débit-millions-de-couleurs-mégapixels-mp3-vibreur-coquin vendu seulement 19999 euros grâce auxquels les conversations téléphoniques (dont une récente étude moldavo-savoyarde nous rappelle que 97,87 % commencent par "téou ?" et finissent par "dantonku") prennent une allure complètement mieux. Le 3GSM, c'est 60000 visiteurs répartis en trois catégories parfaitement immiscibles : 40000 garçons en costard-cravatte, 10000 grandes blondes aux yeux bleus et 10000 asiatiques d'un mètre trente. Oui, l'industrie des télécoms est un rêve scandinavo-coréen à la Benetton.
  • Déjà, l'idée d'organiser le grand raoût mondial des j'me-la-donne-avec-mes-gadgets-high-tech-de-blaireau dans une ville qui érige le vol à la tire en art de vivre, faudra m'expliquer.
  • Deuxième idée hasardeuse : les badges d'accès, jaunes poussin avec un cordon rose fluo tellement fluo que Barbie Hippie, à côté, c'est une mormonne goth. D'où l'impression étrange d'avoir attéri à la Célio Gay & Geek Pride.
  • Arrivée sur place. Une heure passée à musarder (1) en tâchant d'éviter les fâcheux (sans succès)(y'en a toujours pour vous sauter dessus en criant, et ils se rappellent de ton nom et pas toi alors tu réponds "Hi mate !" et du coup ils croient vraiment que tu les aimes bien et ça dure une plombe et même après ils te font des sourires et des signes de tête quand tu les recroises dans les allées avec leur cordon rose fluo autour du coup et là vraiment tu te demandes si c'est pas la Célio-machin-truc). Une autre heure à conduire une interview dans un camion. Une troisième à me faire expliquer la modulation polaire Edge par un finlandais pas fin et encore moins landais.
  • Ca y est, j'en ai ma claque, *bing*, je commence à voir flou, jambes en coton, les jupes-tailleurs se confondent tous, y'a plus que des Brian, des Petra et des Kim, arg, au secours. Pris de nausée devant ce panégyrique (2) à la mondialisation heureuse (trop de sauce CSP++)(et ils avaient oublié d'inviter les nenfants chinois qui fabriquent les joujoux nélectroniques)(une étourderie sans doute), au bord du Barcelonan Psycho, je décide d'adopter ce qu'on appelle au basket la Position Préférentielle et qui, transposé dans le milieu journalistique, consiste à poser son cul au bar.
  • Là, autant pour passer le temps que pour voir si vraiment ce monde est absolument uniformisé, j'essaie de deviner la nationalité des passants avant de la lire sur leur badge. Les conclusions de cette étude assez scientifique jusqu'au troisième verre s'avèrent édifiants :
  • - un garçon avec la nuque longue, c'est un catalan
  • - un garçon de 25 ans qui porte un complet trois pièces, c'est un allemand
  • - une coréenne d'un mètre quatre-vingt avec une grande robe andalouse à flonflons, c'est peut-être un garçon
  • - une fille qui boit plus vite que toi, c'est une britannique
  • - un garçon avec les lunettes de Bono d'il y a dix ans, c'est un italien
  • - un garçon qui pioche 27 twix dans la paniette pour les ramener chez lui, c'est un français
  •  
  • (1) musarder : trottiner cahin-caha, l'air hébété, telle la musardaigne, sympathique rongeur occupé à des trucs de rongeurs dans la région de Cagliari.
  • (2) non, panégyrique ne désigne pas une maladie du zboob. Mais tu peux faire un panégyrique à ton zboob. T'es libre, Max.
  •      
  • DTC : le LG Prada
  •  

  

 (I'm from Barcelona - We're from Barcelona)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à vivre
commenter cet article

commentaires

annaK 01/03/2007 00:36

L'est où mon twix barcelonais ?Dantoku wé je sais

Benrouf 26/02/2007 13:56

Putain, vivement que tu nous racontes le Cebit, je sens déjà qu'il va y avoir du gros gros jeux de mots (et du jarret de porc)

Miette de Savane 23/02/2007 09:46

UNITED COLORS OF MIMITTO

Kir 22/02/2007 19:24

Finalement, en regardant bien, tu fais un mix de tout ça*, ben t'as Mimitto !* sans le mètre quatre-vingts, ça va s'en dire.

axham 22/02/2007 11:23

Nan le lien est safe, c'est du karyn poupée