Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 11:06
  •     
  • La vie des autres ne vaut pas tant pour la reconstitution (qu'on imagine) fidèle de l'ex-RDA, malgré les intérieurs marron/vert les plus réussis depuis La clinique de la forêt noire, la mise en scène poussiéreuse à souhait (à dessein ?) et les stéréotypes attendus (le fonctionnaire mécanisé jusque dans ses mouvements, son supérieur vil et corrompu, l'opposant écharpe au vent...) : aussi bonne soit-elle, la partie documentaire ne suffit pas à faire un bon film, même si c'est assez réjouissant de voir des espions aussi nuls, en butte à des méthodes aussi kafkaiennes, et complètement infoutus de fabriquer une preuve.
  • Le scénario, vague resucée de Conversation secrète de Coppola, n'est pas non plus celui du siècle : on comprend vite comment tout ça va finir et les ficelles ont souvent la finesse de l'architecture de Kaliningrad.
  • Ce qui emporte l'adhésion, c'est plutôt la confusion explicitée entre la politique et le théatre, entre la surveillance d'opposants et le voyeurisme de spectateur, comme l'explique ouvertement l'officier de la stasi à l'actrice dont il surveille les moindres gestes : "ne décevez pas votre public".
  • Le film prend alors une dimension supérieure et résonne (raisonne) singulièrement en cette période de grand-guignol électoral : on finit clairement dans le rôle de la Stasi, à épier les failles des supposés héros comme on épie les candidats à la présidentielle dans leurs grands oraux à mi-chemin entre Loft Story et un gala de Candeloro, où le seul intérêt réside dans l'attente de la boulette, d'une bonne grosse explosion de médiocrité humaine.
  • Et on y prend un mal(sa)in plaisir.
  •  
  •  

  

 (Mozart - Concerto pour piano et orchestre n.23 - adagio)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à voir
commenter cet article

commentaires

ludomatic 20/03/2007 14:35

c'est exactement ça.

boultan 14/03/2007 19:30

nan mais c'est bien hein, allez-y !

ph&-no 14/03/2007 13:43

tu me (re)donnes envie de le voir

Tolga 13/03/2007 21:27

Jolie analyse. Bravo! C'est en grande partie vrai ce que tu dis et c'est très finemment amené.  Du coup, je pense au film "autrement". C'est bien. Je te recommande (si tu parviens à mettre la main dessus et d'ailleurs si tu le fais merci de me tenir au courant, je le cherche depuis des années) le magnifique et peu connu Dossier 51 de Michel Deville... si tu ne l'as pas déjà vu. Et j'assure ici qu'il n'a rien à voir avec le pastis du même n°.