Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2005 3 27 /07 /juillet /2005 00:00

 

Quand on attend le métro à Bastille à minuit en semaine, on ne croise pas de bandes égrillardes ni de couples accolés. Trop tôt, ou trop tard. On croise des individus, sereins, sages. On les imagine entre-deux, en plein âge des possibles quelque soit leur âge, et plutôt content d'en être. On les sent tirer des bilans lucides, sans atermoiements, on devine que jusqu'ici, les choses ont assez bien tournées, somme toute. Ca donne envie d'écouter des sucreries et de savourer cet entre-deux. Parce que c'est bien vrai que jusqu'ici, tout a plutôt bien tourné, et que ça valait la peine, à chaque fois. Oh bien sûr, certaines plus que d'autres, comme celle, partie un jour trop loin et jamais vraiment revenue. Mais bon. Alors autant flotter un peu dans le courant porteur, la foule des individus.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à vivre
commenter cet article

commentaires

boultan 31/07/2005 13:49

faut croire :-)

Ath 31/07/2005 03:05

mmm, je ne suis pas la seule à regarder des gens étrangements sereins du métro vers minuit.
Cheeers.

kerloic 29/07/2005 17:17

ouh là !

bon ben je le note, et je m'en félicite :)

boultan 29/07/2005 16:54

boomschlack : une choucroute de la mer qui ne passait pas, je crois
kerloic : je voterai pour toi en 2037

PALEBLUEYES 27/07/2005 23:45

En un autre lieu je t'aurais gavé de bonbecs justement en guise de sucreries.