Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 17:06

H&M

  •  
  • Anna M. réussit la gageure de condenser en un seul film tout ce qu'on aime et tout ce qu'on déteste dans le "cinéma français d'auteur". D'un côté, une actrice formidable qui prend le risque d'un personnage à qui on collerait bien des grandes torgnoles, des cadrages parfois très réussis, un thème osé. De l'autre, un scénario de trois lignes excluant sciemment toute progression dramatique (passé la scène avec les enfants), des seconds rôles sacrifiés (et on ne sacrifie pas Melki impunément nomdidiou !), des coupures commentées pseudo-poétiques qui nous prennent pour des cons, une fin qui laisse sur sa faim (assagie ? dingo ? lesbienne ? obi-wan kenobi ?) et une bande sonore en faux-classique qui surligne au stabylo fluo ce qui aurait mérité d'être juste finement souligné, comme sur les trop rares passages de Cocorosie et d'Au revoir Simone. Si Isabelle Carré n'est pas sans évoquer Isabelle Adjani, l'approche psychiatrique, et non passionnelle, fait qu'Anna M. reste assez loin derrrière Adèle H. Même si, quand même, sa folie parvient parfois à déranger.
  •    

 

  •   
     
     

   

    (The Noisettes - Don't give up)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à voir
commenter cet article

commentaires

peekaboo 07/05/2007 23:11

elle est givrée, et adore le ketchup ! voilà, c'est plus clair ?