Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 00:37

 

 

 Je sais pas vous mais moi ça y est, ils m'ont eu, j'ai capitulé un peu je le crains, ils peuvent dire n'importe quelle connerie énorme que ça ne m'indigne même plus qu'à peine, j'ai perfectionné sans le savoir mon anti-spam mental, rien de ce que ces gens peuvent faire ne m'atteint plus vraiment, oh un peu pour la forme, un petit "oh quand même, les sombres cons", mais le plus souvent ça me glisse dessus comme la merde molle sur la faïence, tout et son contraire on ne peut pas toujours faire le tri en grand écart.
Vulgaire : ce qui est sans distinction, précise mon Littré, qui rappelle aussi que le vulgaire définit, cette fois sans connotation négative, ce qui est commun à tous - confirmant que la vulgarité rassemble.
  Tout est égal, l'action et la communication, les arabes et les auvergnats, les sans-papiers et les terroristes, les jeunes et les délinquants, le Panthéon et le Fouquet's, les usagers et les otages, La princesse de Clèves et Valeurs actuelles, l'accusé et le coupable, les couilles et le périné, Cécilia et Carla, Besson et Besson. Alors on peut tout dire, tout faire, et son contraire, sans se soucier des conséquences. C'est cela, la vulgarité, un rabaissement fièrement assumé, savourer sa merde en postillonnant. Avec une bardée de communicants maitrisant tous les sophismes modernes, c'est même assez contagieux, et le seul moyen immédiat d'éviter les projections, c'est de détourner le regard, dont acte.
  (A plus long terme, les inscriptions sur les listes électorales sont ouvertes jusqu'au 31 décembre.)

 

 

http://boulyzekid.free.fr/blog/tumblr_ku0x98uwF91qz9qooo1_400.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à vivre
commenter cet article

commentaires

peekaboo 20/12/2009 21:32


arrête les smarties tou'd'suite !


melo 19/12/2009 15:56


Ah mais je croyais que tu te présentais!


Benrouf 19/12/2009 13:10


C'est un peu ça, à force d'être noyé sous un flot de conneries, on ne peut tout simplement plus faire le tri et on se met sur off. Il parait que les gens attendaient des politiques proches d'eux.
Pour plaire au plus grand nombre on nivèle par le bas c'est toujours plus simple.


ficelle 19/12/2009 09:41


ça peut faire cet effet, là… hélas.
Mais la graine de la révolte ne s'en va pas avec le vent.
(proverbe sophi-ste)