Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 20:58

 

 

Donc je les ai, les affiches de La reine des pommes, scandant GROSSE BALTRINGUE, FILS DE PUTE et GROS BATARDS, chacune dans un sage format A3, j'en suis positivement ravi mais enfin je ne sais pas trop où les coller, ça doit faire deux semaines qu'elles dorment dans leur boite et que je me creuse les méninges, dans les parties communes de l'appartement ça m'emmerde un peu d'avoir à expliquer la référence à chaque fois, les proches comprendraient mais imaginons qu'un soir j'invite à diner Bernadette Chirac, Henri Leconte et Francis Heaulme, comment le prendraient-ils, hein, tu vois, c'est délicat.
(Encore que, je ne doute pas de la jovialité de Francis Heaulme)
Donc à part la solution consistant à faire une série sur un mur de ma chambre (en entrecalant éventuellement la Vierge et la Bavaroise), rapport au fait qu'il y a nettement moins de passage dans ma chambre avouons-le sans détour, je suis un peu perplexe et si t'as des idées, j'suis tout ouïe.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à vivre
commenter cet article

commentaires

Olivier 23/06/2011 11:50



Bonjour,


 


Moi aussi j'aimerais pouvoir me procurer ses affiches.


 


Merci d'avance



marion 28/02/2011 22:50



bonsoir, je voudrais aussi savoir ou peut on se procurer les posters vus dans le film la reine des pommes.


Merci par avance


 


Marion Lyant



Kumi 27/08/2010 20:43



Excellent. J'aimerai bien savoir où vous avez trouvé ces fameux posters ?



boultan 23/04/2010 12:42



Oui oui, précision utile, en l'occurence le fauve sanguinaire se contente de manger, foutre le dawa chez nanak et renifler les culs qui passent.


(Dis comme ça il peut encore y avoir confusion je le crains : C'EST UNE CHIENNE)


(Euh, je parle du fauve sanguinaire hein)


(Au secours)


 



annak 22/04/2010 13:17



Il faut arrêter de propager cette vilaine rumeur comme quoi je serais casée : non non pas du tout et j'ai faim même.


En vous remerkiant.