Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 20:35

 


que la jeunesse nous sorte le cul des ronces si tout ce qu'on leur fait apprendre, ce sont des listes dénuées de sens.
(je m'emporte)
En anglais, mon fils se cogne des listes dignes du Mot et L'idée, par exemple là il sait dire joue, sourcils, fossette et menton dans la langue de Mariah Carey, par contre il sait à peine dire my name is Luca
(et oui, il habite à l'étage).
En Histoire, là, il apprend la Révolution par les dates : il sait quel jour on a proclamé la 1ère République et quel jour Napoléon a pris le pouvoir, mais pourquoi et comment, ça, que d'pouic.
Je me revois à son âge, apprenant par coeur des résumés d'histoire, allongé sur le parquet de l'entrée aujourd'hui enfoui sous de vilaines dalles (mes parents, comme tant d'autres, ont la vieillesse carreleuse), j'étais imbattable sur Du Guesclin et Louis XIV mais je n'aurais pas su dire qui était là avant l'autre.

 
(Enfin, à cet âge-là, je croyais mordicus que le Garde des Sceaux tenait une station-essence)
(J'étais simple)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à vivre
commenter cet article

commentaires

Mido 25/10/2010 18:00



Avec les dates du fils et les les effets de causalité de c'est comme cela que ça s'est passé du père, nous obtiendrons une famille d'érudits.


Dans la famille D Rudy, je demande le père...


Moralité ? C'était mieux avant ?


 



Mademoiselle Catherine 18/10/2010 13:48



Quand je vois le niveau de l'enseignement actuel (France-Belgique, même combat ?), j'ai peur. Mais genre : vraiment !


Alors pour me rassurer, je fréquente des petits jeunes (de ceux qui n'ont pas fini leurs études), et ça me fait un bien fou de voir que certains d'entre eux (ceux que je fréquente, en fait) ont
autre chose qu'un pois chiche dans le tête.


Et après, je déprime de ne pas avoir 10 ans de moins...



ema 11/10/2010 09:36



c'est sûr que si tu commences à t"nerver contre l'éducation nationale, tu es sûr de ne jamais ressentir le syndrome de la page blanche. il y aura toujours à dire.


par toi, ça sera bien, je ne me plains pas.



cee 09/10/2010 19:53



Je lis le titre et... une INTENSE déception...où est la suite logique ?????


 


( commentveuxtucommentveuxtuqueje...)( BOUHOUHOUHOHUOHUOU!!!!)



Carla 08/10/2010 10:55



Le Mot et l'Idée. Que de souvenirs ! j'adorais ça, à tel point que je l'avais pour l'anglais, mais aussi pour l'espagnol. Et ceci dit, arrivée en fac, longues années de thèmes/versions, ça m'a
souvent sauvé la mise.


Mais l'histoire. Oh, l'histoire, nos bons ministres ne l'ont pas encore éradiquée. Mais ça ne saurait tarder.