Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 17:59

 

  

comme moi, le Fabrice Humbert qui avait écrit le très prometteur L'origine de la violence l'an passé n'est pas celui qui a commis l'affreux La fortune de Sila tout juste paru.
Pourtant c'est ce que la quatrième de couverture prétend, mais c'est un piège.
J'en veux pour preuve la bouillie du présent ouvrage, livre pseudo-choral sentencieux où les russes sont de gros oligarques corrompus qui se tapent des putes de luxe, où les traders de la City finissent par réaliser que l'argent est méchant et où les rednecks usent davantage de leurs poings que de leur cervelle.
Ah, aussi : les noirs courent vite.

 

 
Non, ça doit être un jumeau infernal, comme dans Confessions Intimes.

En attendant, si toi aussi tu as toujours envie de mettre un deuxième 'r' à 'courent', écris-moi.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à lire
commenter cet article

commentaires

Ema 26/09/2010 19:29



Mais Humbert Humbert a raison. Les noirs courent vite.


http://labienveillante.hautetfort.com/archive/2010/07/18/un-blanc-sait-courir.html



peekaboo 21/09/2010 10:46



merci, je resterai donc sur la bonne impression de "l'origine de la violence". suggestion de lecture (hors rentrée littéraire), j'ai bien aimé "swap" récemment, pour mes éclats de rire.



eva 20/09/2010 22:02



j'éviterai donc.


et sinon, courir et mourir ne prennent qu'un r car on court bien assez vite à la mort.