Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 23:12

 

La dizaine passée, d'not'temps, on pouvait consacrer des heures à se façonner une signature. On noircissait des pages entières, on s'exerçait d'abord à la faire super bien, et puis après super vite, comme sur les chèques des parents à la caisse du Mammouth, parce que c'était un peu fascinant cette aptitude qu'ils avaient, nos parents, à la reproduction à l'identique (cinq ans de psychanalyse sont cachés dans cette phrase). Ma mère, en femme des années 30 indépendante-ma-non-troppo, se contentait d'écrire son nom d'épouse avec un p'tit zigouigoui à la fin pour faire plus gai, alors je m'étais surtout inspiré de celle de mon père en y ajoutant, par une habile symétrie de boucles, une paire de couilles discrète connue de moi seul (déjà, cette passion des appareils génitaux). J'avais passé deux heures à la mettre au point.

 
Là, mon fils, il a mis deux heures à se trouver un pseudo internet pour jouer à Minecraft avec ses camarades de classe Victorture et Darkjulien (deux blondinets de 12 ans qui sentent encore le Poupina).

 
Ca m'use, tout ça, si tu savais.

 

 http://boulyzekid.free.fr/blog/tumblr_loljt50Nam1qzpzfmo1_1280.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à vivre
commenter cet article

commentaires