Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 15:29

 

Comme dans un bon vieux Brest-Nancy commenté par Christian Jeanpierre, une campagne présidentielle au ras des pâquerettes n'est jamais à l'abri d'un coup d'éclat. Soupçonné d'avoir surjoué sa réputation de french pervert, Dominique Strauss-Kahn vient sans doute de rejoindre Delors, Mendès (Pierre -France, pas Eva) et Rocard au club des ex-futurs-champions-de-la-gauche-française. La méthode de ce suicide politique rappelle davantage Félix Faure, mort dans le lit de sa maitresse ("Il voulait être César, il ne fut que Pompée"). Favori sans programme du parti socialiste, DSK ne l'était que sur la foi de sondages qui flattent toujours les absents et d'une réputation de grand économiste sur laquelle de nombreux pays "aidés" par le FMI auraient à redire. Ses opposants pensaient avoir décroché la timbale avec l'affaire moisie de sa Porsche - qui n'était pas à lui et quand bien même : un candidat de gauche ne saurait être riche dans l'imaginaire rétréci de ceux qui oublient vite le profil de bon bourgeois d'à peu près toutes les figures dirigeantes de la gauche historique depuis Marx et Lenine. "L'opération de chirurgie esthétique de sa paupière tombante en 2003, accompagnée d'un régime et d'un bronzage permanent, fait qu'il est considéré par la presse comme un candidat à la course à la présidentielle" précise Wikipedia dans une de ses fines analyses politiques. Quitte à faire la Une, autant porter beau. Qu'il s'agisse d'un pétage de plomb ou d'une barbouzerie, la victime, c'est encore une fois le débat de fond - encore que le débat de fond de culotte promet d'être animé.
 
Avantage inavoué : Le timing - avec la même affaire à trois semaines de l'élection, on aurait eu l'air fin con, et en plus il court-circuite la grossess de Carla

Handicap probable : ses démêlées judiciaires vont ralentir sa demande de naturalisation italienne, seul pays susceptible de lui offrir encore un avenir politique
Reconversion possible : Guest star dans La ferme des célébrités auto-suicidées avec Franck Ribéry, David Hasselhof et Gilbert Collard

 

http://boulyzekid.free.fr/blog/tumblr_l8qx4b87Fj1qzpzfmo1_400.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à s'demander
commenter cet article

commentaires

griz 22/05/2011 22:58



sinon, le débat de fond, il est là, aussi, non, quelque part, au milieu, ou sur les côtés ? mais c'est pas forcément ceux dont c'est le boulot qui en parlent le mieux.


trop de débat... et pas beaucoup de surprise... (à part le coup du pervers, là).


la surprise, ça marche bien.


d'ailleurs, la dernière fois, strauss, il avait essayé d'être sérieux, et ça avait pas marché du tout. (cf les débats des primaires fabius sego strauss, des grands souvenirs... )


 



griz 22/05/2011 22:52



on a touché le fond, c'est déjà pas mal.



boultan 20/05/2011 10:01



Jospin ne s'est pas retrouvé sur le banc de touche avant le match, c'est la différence (ça n'enlève rien à son grand manteau de lose, on est d'accord).



Sam Lowry 20/05/2011 09:19



Tiens, c'est marrant, t'as oublié Jospin dans ta liste de losers.... bel acte manqué je trouve ! (j'en déduis surtout que tu crois et espère toujours en son retour) (ça te vaudra un petit séjour
en camp dé rééducation, quand j'arriverai au pouvoir).


Pour le débat de fond, je ne sais pas trop. Il se pourrait que la campagne porte sur la place et le rôle du père auprès du nourrisson, ce qui, tu me l'accorderas, est quand même un questionnement
fondateur quand on aspire à être un honnête homme...