Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 00:04
 
 
J'ai trouvé une nouvelle source d'étude dans ma thèse en cours sur la psychologie féminine (le travail d'une vie), ça s'appelle Hung et ça passe sur HBO qui redore un peu son blason devenu bien morne côté séries. Hung c'est l'histoire d'un américain moyen au fond du trou, coach de basket divorcé flanqué de deux rejetons compliqués et d'une ex-femme névrosée (retour gagnant pour Anne Heche) et dont la vie part à vau-l'eau et la maison en fumée, qui se retrouve dans un de ces séminaires d'accomplissement personnel américains dirigé par un pseudo-winner intimant à chacun de ses pigeons qu'il possède forcément un talent unique qui lui permettrait de devenir riche, sauf que notre héros réalise que la seule chose sur laquelle on lui fait régulièrement des compliments, c'est la taille de sa bite.
Alors il va devenir gigolo.
D'où Hung.
Sauf que lui, la psychologie féminine, ça lui passe loin loin au-dessus et qu'il va devoir s'y mettre sérieusement pour mériter son titre de hapiness consultant.
Mais l'intérêt de la série tient surtout à son amie-maquerelle, poétesse manquée noyée dans un job de bureau sinistre, sorte de Nancy Botwin qui aurait loupé pas mal de numéros d'équilibriste, campée par l'épatante Jane Adams.
C'est pas hyper drôle ni franchement larmoyant, c'est entre les deux, et c'est très bien.

 
 


 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by boultan - dans à voir
commenter cet article

commentaires